L’Institut de Recherche en Gestion (IRG)

IRG

Centre de recherche en Sciences de Gestion de l'université Paris Paris-Est, l'Institut de Recherche en Gestion (IRG) est reconnu « équipe d'accueil » (EA - 2354) par le CNRS depuis 1997. 

L’IRG couvre l'ensemble des champs des Sciences de Gestion. L’IRG s’organise en trois pôles : "Finance et Comptabilité", "Stratégie, RH et Logistique" et "Marketing". En 2010, l’IRG a fusionné avec l'équipe PRISM de Marne-la-Vallée enrichissant ses thématiques de recherche notamment dans le domaine des services et de l’innovation.

L'IRG compte une centaine d'enseignants-chercheurs et une trentaine de doctorants.

La mission de l'IRG

La mission de service public de l'IRG est de soutenir et de favoriser le développement de la recherche en Sciences de Gestion à l'Université Paris Est et de participer à la progression des connaissances scientifiques et techniques dans ce domaine. L'IRG est également une structure d'aide au renouveau pédagogique et un moyen de formation des jeunes enseignants-chercheurs en apportant un soutien aux étudiants de Master Recherche et aux doctorants en Sciences de Gestion. Enfin, l'IRG est une structure d'accueil de doctorants et de chercheurs, français et étrangers, à travers la mise en place ou la participation à des réseaux d'échanges inter-universités.

L’IRG met au cœur de son projet scientifique la question des rapports entre la gestion et la société en étudiant les tensions et les transformations à l’œuvre dans les modèles de gestion, les organisations et les marchés.

Forte de ses projets ANR et des conventions de recherche avec différents partenaires privés et publics qu’elle a portées et continue à développer, l’équipe de l’IRG a pour tradition et objectif de mettre en relation la recherche universitaire et les problématiques des organisations, qu’elles soient publiques ou privées. L’IRG est ainsi amenée à pratiquer la recherche intervention et à développer ses relations partenariales.

Axes de Recherche

Les recherches s’articulent autour de trois axes :

- Performance et responsabilités  Les travaux qui s’inscrivent dans cet axe considèrent les performances sous les angles économique, social et sociétal et envisagent l’activité des organisations du point de vue élargi de l’ensemble des parties prenantes. Ces travaux s’intéressent en particulier à l’articulation entre performances des organisations et exercice de leurs responsabilités envers les parties prenantes internes et externes (en termes d’éthique, de prise de risques...). Elles analysent le champ de la gestion comme un champ dynamique et controversé où la définition même des performances et des responsabilités constitue un enjeu.

- Société de services et services à la société  Les activités de service sont au cœur d’un double paradoxe. Alors que le secteur des services occupe dans les pays développés plus de 70 % de la population active, le service demeure en gestion un objet d’étude rare et finalement assez mal connu. En parallèle, les grandes entreprises industrielles, qui ont pu pendant un temps délaissé leurs activités de service, voire les ont externalisées, redécouvrent qu’elles pourraient bien être une clé de leur avantage comparatif sur les marchés. Aussi les activités de service méritent-elles un réel intérêt de la part des sciences de gestion, qui se doivent d’éclairer ces transformations dans une double perspective instrumentale et critique. Cet axe de recherche s’intéresse notamment aux dynamiques de changement à l’œuvre dans les services ainsi qu’à leurs modèles et dispositifs de gestion. Il analyse également les conséquences sociales et économiques de leurs mutations.

- Innovations, transformations et résistances organisationelles et sociétales  Les innovations et les transformations à l'oeuvre dans les organisations, le marché et la société engendrent une constellation de ruptures et de tensions qui sont de nature à modifier les modèles d'organisation et de gestion dans les organisations, publiques ou privées ainsi que les comportements des parties prenantes, notamment les consommateurs.  Les travaux portent sur les processus d'émergence de ces nouvelles pratiques et les représentations à l'œuvre.  Plus précisément, il s’agit d’appréhender et définir ces nouvelles pratiques de gestion ainsi que les transformations à l’œuvre dans les comportements de consommation, d’identifier par quels discours et représentations ces dernières sont portées et véhiculées. D’autre part, les recherches visent à identifier les dynamiques interorganisationnelles, organisationnelles et interindividuelles permettant d’expliquer ces processus de changement et d’innovation. Enfin, dans quelle mesure, ces nouvelles pratiques de gestion ainsi que les transformations à l’œuvre dans les comportements de consommation remettent-elles en cause les modèles traditionnels de gestion et les modèles théoriques qui en constituent les fondements ?

Les activités scientifiques de l'IRG peuvent être consultées sur le site du centre de recherche : http://www.irg.univ-paris-est.fr/

Le site fournit un aperçu de la production scientifique et d’animation de la recherche des enseignants-chercheurs sur les dix dernières années ainsi que leurs notices biographiques. 

Fichier(s) attaché(s)Taille
masque IRG.ppt212 Ko
Brochure doctorants 2017.pdf1.1 Mo
Brochure enseignants-chercheurs 2017.pdf799.16 Ko
Brochure IRG 2017.pdf391.57 Ko
shadow
Imprimer cette page