Master 2 - Comptabilité, Contrôle, Audit

Objectifs de la formation

Cette formation est classée dans les 10 meilleurs Masters, MS, MBA de France dans sa discipline, consultez la fiche formation du Guide Jaune SMBG

Classement 2016 : 2ème

Classement 2015 : 2ème

Classement 2014 : 2ème

Formation d'excellence

Le master Comptabilité, Contrôle, Audit forme des spécialistes de haut niveau, capables d'accompagner l'entreprise dans la maîtrise de ses enjeux comptables et financiers.

Ce master permet de maîtriser les savoirs théoriques et les compétences méthodologiques dans le domaine de la comptabilité, du contrôle de gestion, de la finance, de l’audit et du droit des affaires.
Un accent particulier est mis sur la maîtrise des normes comptables internationales (IFRS).

Réussite aux examens nationaux

Le Master « Comptabilité, Contrôle, Audit » constitue également une préparation intensive aux deux épreuves écrites du DSCG pour lesquelles il n'existe pas d'équivalence (UE 1 Gestion juridique, fiscale et sociale et UE 4 Comptabilité et audit), passage obligé pour accéder aux professions d'expert-comptable et de commissaire aux comptes. Elle s’appuie notamment sur les nouveaux programmes du Diplôme Supérieure de Comptabilité et de Gestion.

Ainsi, les cours dispensés en M2 CCA permettent de couvrir l'essentiel du programme de l'UE Comptabilité et Audit du DSCG avec les modules Fusion, consolidation, difficultés comptables, audit, IFRS et diagnostic d'entreprise.

Insertion professionnelle

La formation en apprentissage est particulièrement adaptée aux besoins des services financiers et des cabinets d’expertise comptable.

Pour faciliter l'insertion professionnelle des étudiants, L'IAE a développé des contacts privilégiés avec des cabinets d'expertise-comptable, d'audit et de grandes entreprises. Les étudiants peuvent s'appuyer sur le soutien du secrétariat pédagogique et du CFA Sup 2000 : La majorité des offres de contrats est fournie par l'IAE ou le CFA.

Exemples d'entreprises d'accueil 2009-2010 :
Pricewaterhousecoopers, Thales, Mazars, BNP, Consomind, Fiduciaire Rive Gauche, Bouygues Telecom, Groupe Ernst & Young, Allianz, Caisse des dépôts et consignations ... Primaudit, HSBC, Vinci, Société Générale, Sncf.

La formation est organisée en partenariat avec le CFA Sup 2000, Centre de formation en apprentissage spécialisé dans les formations universitaires.

Organisation de la formation

Les effectifs sont d'environ 25 étudiants par promotion, ce qui permet une pédagogie active et un bon niveau d'encadrement des travaux personnels.

Pour les étudiants en alternance, le Master « Comptabilité, Contrôle, Audit » permet d'obtenir :
- un contrat de travail et salaire pendant toute la durée de la formation.
- une mise en oeuvre immédiate des connaissances dans les domaines comptables et financiers.
- une intégration rapide en entreprise de part leur expérience professionnelle.
- une malette pédagogique avec les principaux manuels du master (d'une valeur de 100 euros) lui est offerte en début d'année.
- il est exonéré des droits d'inscription.

Chaque apprenti est suivi par un tuteur pédagogique, enseignant de la formation. Des réunions régulières sont organisées pour s’assurer que le contrat se déroule dans les meilleures conditions.

Le master Comptabilité Contrôle Audit est aussi proposée en formation à temps plein : un stage de 6 mois minimum est prévue au second semestre, pendant la période fiscale.

Pour faciliter la recherche de stages, de contrats d'apprentissages et l'insertion professionnelle, l'IAE organise des présentations avec des partenaires prestigieux :

Accenture, Ernst& Young, Mazars...

Période en entreprise/organisation

Calendrier temps plein : cours de septembre à fin décembre puis stage de 6 mois à partir de janvier.
Calendrier temps partagé : de début septembre à fin août. Cours à l'IAE tous les vendredis, quelques jeudis et 2 semaines pleines en début de cycle. Le reste du temps en entreprise ainsi que pendant 4 mois pleins (février, mars, juillet et août).

Approche pédagogique

L'enseignement y est assuré à la fois par des universitaires réputés et des praticiens (experts comptables, avocats, magistrats...).

Volume annuel de cours : 400 h

A l'issue de la formation, les étudiants doivent:
- maîtriser les principes et les techniques propres aux disciplines étudiées.
- être capable d’articuler les différents champs disciplinaires et pouvoir émettre une opinion et faire des recommandations dans un contexte de prise de décision.
- construire des raisonnements dans ces disciplines et formuler des solutions opérationnelles.

Fichier(s) attaché(s)Taille
fiches métiers et exemples d'offres d'emploi-1.pdf30.31 Ko
Classement CCA 2016.pdf38.31 Ko

Programme

Le programme du Master CCA permet d'approfondir les techniques et concepts dans les domaines de la comptabilité (normes françaises et IFRS), du contrôle de gestion, de la finance, de l'audit et du droit des affaires.

Le contenu du Master CCA est fortement inspiré des programmes nationaux du cursus d’expertise comptable. Le corps professoral est formé d’une multitude de profils : enseignants-chercheurs, experts-comptables, commissaires aux comptes, avocats, … ce qui permet de marier différentes approches pédagogiques (théorie et pratique, connaissance et action, …). Le niveau des effectifs (30 étudiants maximum) permet de garantir une pédagogie active et un bon niveau d’encadrement.

En Formation à Temps Plein (FTP), le volume des heures de cours est de 350 h sur l'année, du 15 septembre à fin janvier. Les cours sont suivis d'un stage d'au moins 6 mois à compter du 2 janvier. La place accordée au stage en entreprise (6 mois en entreprise ou en cabinet comptable) permet aux étudiants d’être immédiatement opérationnels à la sortie de l’école.

En Formation par Apprentissage (FA), les enseignements représentent 400 heures, soit 63 jours à l’université sur l’année.
L’apprenti est à l’université tous vendredis, quelques jeudis, ainsi que deux semaines pleines dans l’année.
Il est en entreprise du lundi au jeudi (sauf exception) et deux mois à plein temps (février et mars) en période « fiscale ».
L’apprenti bénéficie de 5 semaines par an de congés payés. La période en entreprise (congés inclus) représente 194 jours.

Master (M2) Comptabilité, Contrôle, Audit (formation en apprentissage)

1er semestre / U.E. 5 : Management des systèmes d'information
Titre Heures ECTS Enseignant
Progiciels métiers et SAP 28,0 2,50 Asma Quemener
1er semestre / U.E. 6 : Grand Oral
Titre Heures ECTS Enseignant
E-Learning 4,0 2,50 Laurence Beierlein
non semestrialisé / U.E. 1 : Gestion juridique
Titre Heures ECTS Enseignant
Droit des procédures collectives 21,0 2,50 Antonella Figaro-Confino
Droit des sociétés 21,0 2,50 Eric Hertzler
Droit fiscal 21,0 2,50 Celine HELIE
non semestrialisé / U.E. 2 : Finance
Titre Heures ECTS Enseignant
Diagnostic et évaluation d'entreprise 28,0 2,50 Emmanuelle Dubocage
Ingénierie financière 28,0 2,50 Souad Jarjir
Marchés financiers 21,0 2,50 Nesrine Bentemessek
non semestrialisé / U.E. 3 : Management et contrôle de gestion
Titre Heures ECTS Enseignant
Contrôle de Gestion et pilotage de la performance 21,0 2,50 Toufik Saada
Contrôle de Gestion et pilotage stratégique 28,0 2,50 Laurence Beierlein
non semestrialisé / U.E. 4 : Comptabilité et Audit
Titre Heures ECTS Enseignant
Audit et contrôle légal 28,0 2,50 Catherine Poligone
Consolidation 28,0 2,50 Valérie Keller
Fusion et Opérations Assimilées 21,0 2,50 Frédérique Carre
Reporting et normes IFRS 28,0 2,50 Pierre Astolfi
non semestrialisé / U.E. 5 : Management des systèmes d'information
Titre Heures ECTS Enseignant
Gestion de projets et performance informatique 28,0 2,50 Azzedine Al Faidy
non semestrialisé / U.E. 6 : Grand Oral
Titre Heures ECTS Enseignant
Anglais 20,0 2,50 Kevin Martin
non semestrialisé / U.E. 7 : Pratique professionnelle
Titre Heures ECTS Enseignant
Méthodologie , mémoire et pratique d'entreprise 7,0 15,00 Florence Allard-Poesi
Pratique professionnelle métiers comptables 21,0 5,00 Sébastien Paugam

Master (M2) Comptabilité, Contrôle, Audit (Plein temps)

1er semestre / U.E. 1 : Gestion juridique
Titre Heures ECTS Enseignant
Droit des procédures collectives 21,0 2,50 Antonella Figaro-Confino
Droit des sociétés 21,0 2,50 Eric Hertzler
Droit fiscal 21,0 2,50 Aude Prulhière
1er semestre / U.E. 2 : Finance
Titre Heures ECTS Enseignant
Diagnostic et évaluation d'entreprise 28,0 2,50 Pierre Astolfi
Ingénierie financière 28,0 2,50 Nesrine Bentemessek
Marchés financiers 21,0 2,50 Erkin Diyarbakirlioglu
1er semestre / U.E. 3 : Management et contrôle de gestion
Titre Heures ECTS Enseignant
Contrôle de Gestion et pilotage de la performance 21,0 2,50 Anne-Catherine Moquet
Contrôle de Gestion et pilotage stratégique 28,0 2,50 Laurence Beierlein
1er semestre / U.E. 4 : Comptabilité et Audit
Titre Heures ECTS Enseignant
Audit et contrôle légal 28,0 2,50 Catherine Poligone
Consolidation 28,0 2,50 Valérie Keller
Fusions et opérations assimilées 21,0 2,50 Frédérique Carre
Reporting financier en normes IFRS 28,0 2,50 Pierre Astolfi
1er semestre / U.E. 5 : Management des systèmes d'information
Titre Heures ECTS Enseignant
Gestion de projets de Système d'information 28,0 2,50 Philippe Lépinard
Présentation logiciel Ciel 7,0 0,50 Sébastien Paugam
Progiciel metiers audit 7,0 0,50 Thi My Dung Nguyen
Progiciel métiers SAP 7,0 0,50 Asma Quemener
Progiciel métiers secteur bancaire 7,0 1,00 Haythem Saadani
1er semestre / U.E. 6 : Grand Oral
Titre Heures ECTS Enseignant
Anglais des affaires 20,0 2,50 Camille Zehil
E-Learning 4,0 2,50 Laurence Beierlein
1er semestre / U.E. 7 : Pratique professionnelle
Titre Heures ECTS Enseignant
Méthodologie, mémoire et pratique d'entreprise 7,0 15,00 Florence Allard-Poesi
Pratique professionnelle et métiers comptables 21,0 5,00 Sébastien Paugam

Admission

LES CANDIDATURES POUR 2018/2019 SONT CLOSES.

LES CANDIDATURES POUR 2019/2020 SERONT OUVERTES A PARTIR DU MOIS DE MARS 2019.

Adultes en reprise d'études

Pour plus d'informations, veuillez consulter les pages suivantes :

Formation continue

Procédure pour les adultes en reprise d'études

 

 

LES CANDIDATURES POUR 2018/2019 SONT CLOSES.

LES CANDIDATURES POUR 2019/2020 SERONT OUVERTES A PARTIR DU MOIS DE MARS 2019.

 

 

Réunion de pré-rentrée du Master 2 comptabilité contrôle audit en formation initiale :

le 3 septembre 2018 à 13h

salle fixée ultérieurement

 

 

 

Compétences et métiers

METIERS VISES :

Les diplômés du Master Comptabilité, Contrôle, Audit, peuvent accéder aux fonctions de cadres opérationnels et supérieurs dans les services administratifs et financiers de l'entreprise et aux métiers de l'audit et du conseil dans les cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes. Ils pourront ainsi s'orienter vers les activités suivantes :
- expert-comptable, commissaire aux comptes, auditeur en cabinet.
- responsable de service comptable ou de contrôle de gestion en entreprise,
- cadre opérationnel dans un service de consolidation ou d'audit interne;
- consultant en fusions et acquisitions, analyste financier, trésorier …

Consultez les fiches métiers et les offres d'emploi récentes : cliquer ici

 

COMPETENCES ATTENDUES :

- Maîtriser les principes, les techniques et les outils propres aux disciplines étudiées : comptabilité, contrôle de gestion, finance, audit.
- Etablir les états de synthèse et élaborer des reportings financiers.
- Contrôler la régularité, la sincérité et la fiabilité des comptes annuels.
- Détecter des anomalies, en identifier les causes, préconiser des solutions.
- Analyser la performance économique de l’entreprise et évaluer les risques financiers.
- Optimiser les choix d’investissement et de financement.
- Participer au processus de planification budgétaire, analyser les écarts.
- Concevoir et déployer les systèmes d’évaluation des performances.
- Recenser les procédures de contrôle interne, vérifier leur fonctionnement, proposer des améliorations et accompagner leur mise en place.
- Assurer le respect des obligations comptables et fiscales de l’entreprise.
- Assurer la cohérence des choix financiers, juridiques et fiscaux.
- Coordonner l’action des acteurs en matière d’organisation comptable et assurer l’interface avec les interlocuteurs extérieurs.
- Effectuer une veille permanente en matière d’évolution des normes concernant la fiscalité, le reporting financier et l’audit.

Pour faciliter l'intégration professionnelle des étudiants, l'IAE a développé de contacts privilégiés avec des cabinets d'expertise-comptable, d'audit et de grandes entreprises.

 

L'étude 2014-2015 de l'observatoire de la qualité et de l'insertion professionnelle de l'IAE a souligné que 43 étudiants ayant répondu (formation initiale et formation en apprentissage) : 93,0% des étudiants ont trouvé un emploi entre 0 et 3 mois.

LES REMUNERATIONS DES AUDITEURS/COLLABORATEURS

Le cabinet VSC vient de réaliser une étude sur les rémunérations des auditeurs et des collaborateurs afin d'informer les cabinets de l'évolution et des tendances salariales du marché. Cinq grilles de rémunération reflétant les tendances du marché ont été établies pour mener à bien cette étude. Elles portent plus particulièrement sur les grands cabinets d'audit français et anglo-saxons et les cabinets d'audit à taille humaine. L'étude souligne que les métiers du conseil connaissent un regain d'activité du fait de l'évolution du cadre règlementaire et légal de la profession, et observe de ce fait une situation de hausse des rémunérations. Les cabinets rencontrent des difficultés à recruter des collaborateurs disposant à la fois d'un bon niveau technique et le sens du service client. Toutefois, les métiers du conseil sont attractifs pour les étudiants et les recrutements de débutants moins tendus que par le passé. Néanmoins, les recruteurs attachent une grande importance aux compétences informatiques, à l'anglais, ainsi qu'à la personnalité des candidats. La Profession Comptable n° 288, 01/2007, p. 26-28

 

L'AUDIT : LA VOIE ROYALE

Le métier d'auditeur est très souvent considéré comme un tremplin pour atteindre des fonctions de directions générales ou financières dans les entreprises et Vincent Baillot, président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes (CNCC) souligne que " c'est un poste irremplaçable dans l'entreprise puisque l'on découvre en profondeur tous les rouages des sociétés ".
Dans son supplément Réussir, le Figaro illustre la diversité des métiers de l'audit et retrace cinq parcours professionnels de cabinets d'audit ou de conseil. Ainsi, Martin Huerre, directeur des ressources humaines chez Mazars France, souligne que pour garder ses collaborateurs, Mazars encourage la mobilité géographique et la mobilité fonctionnelle. Antoine de Riedmatten, associé chez Deloitte France explique que «la diversité des clients, des missions, les fonctions managériales ont enrichi mon expérience et m'apportent des satisfactions professionnelles que je n'avais pas prévues à mes débuts.»
Le Figaro, 11/02/2008

 

DES DIPLOMES CONVAINCUS Alexandra Dupuis, Crédit Agricole S.A. Consolideur. (mardi 27 septembre 2011 l’étudiant.fr) Parcours : master 2 contrôle, comptabilité et audit (2009) et MSTCF (2008), IAE Gustave-Eiffel, UPEC.

"J’ai clôturé mon cursus par 4 années d’apprentissage : d’abord en cabinet d’expertise comptable, sur la comptabilité sociale, ensuite au sein du service consolidation d’un grand groupe français, sur la consolidation IFRS. Cette dernière expérience a été déterminante pour mon choix de carrière, et j’ai rejoint Crédit Agricole S.A. en qualité de consolideur junior.
Au quotidien…
Je contribue à la production des comptes consolidés du Groupe, c’est-à-dire à la production des données financières d’un ensemble d’environ 600 entités. Concrètement, à chaque clôture des comptes, je suis chargée de gérer la consolidation d’un portefeuille d’entités, de traiter les points typiquement consolidation, d’analyser les retraitements IFRS et les opérations de structure. Je participe également à la réalisation des notes annexes pour le Document de Référence, destiné notamment aux analystes financiers.
Mon poste est soumis à beaucoup de réglementations et de vérifications entre autres par les commissaires aux comptes, ce qui nécessite d’être rigoureux sur la formalisation des dossiers, le suivi des points de clôture et la transparence de nos travaux.
Ce métier requiert un bon sens relationnel. Certaines opérations peuvent impacter à la fois des entités de notre portefeuille et des entités faisant partie du portefeuille d’un collaborateur. Pour que le traitement de ces opérations transverses se fasse dans les meilleures conditions, nous devons travailler main dans la main.
Ne vous arrêtez pas sur une image austère!
Le métier de consolideur offre des débouchés intéressants au sein de la direction financière. Il nécessite non seulement de solides acquis comptables, mais aussi la maîtrise de l’anglais. Enfin, il est essentiel de se tenir informé des changements normatifs, environnementaux, sociaux, susceptibles d’avoir un impact sur notre métier."

Mis à jour : jeu, 18/10/2018 - 11:03
shadow
Imprimer cette page