Aller au contenu principal
x

Master Management du Sport - Parcours dynamiques métropolitaines et logiques d'acteurs - STAPS

Master Management du Sport - Parcours dynamiques métropolitaines et logiques d'acteurs - STAPS

Modalités pour le Master 1 & 2 : Formation en alternance, Formation continue
Responsable(s) : Vérène Chevalier, Maître de conférences, UPEC / Thierry Pijulet, PRCE, UPEC.
Assistant(es) : Brigitte Victoire : victoire@u-pec.fr
Campus : Pyramide

Volume annuel de cours

Master 1 : 440 heures d’enseignement
Master 2 : 400 heures d’enseignement

Calendrier en temps partagé

Master 1 : mi-septembre à début septembre N+1 ; 6 semaines de cours + 1 jour hebdomadaire, le reste du temps en entreprise.
Master 2 : mi-septembre à début septembre N+1 ; 5 semaines de cours + 1 jour hebdomadaire, le reste du temps en entreprise.

Nombre de places

Master 1 & 2 : 25
Pyramide
Domaine
Management sectoriel
Master
Responsables
Titre du responsable
Responsable du Master
Personne
Vérène
Chevalier
Maître de conférences
Titre du responsable
Responsable du Master
Personne
Thierry
Pijulet
Certifié

Présentation

Présentation

 

Master STAPS : Management du sport parcours Dynamiques métropolitaines et logiques d’acteurs (u-pec.fr)

 

Le master Management du sport vise à doter les étudiants d’outils opérationnels leur permettant de gérer des organisations (entreprises privées, service des sports des collectivités territoriales, fédérations sportives ou leurs organes déconcentrés), d’administrer les pratiques, le spectacle (événementiel) ou la communication par le sport. Il a également pour objectif de fournir aux étudiants des grilles de lecture du contexte de reconfiguration et d’extension des territoires urbains où différentes échelles de la sphère du sport sont convoquées.

S’agissant des usages et des politiques d’équipements sportifs, les réalisations supposent la coordination d’acteurs publics (Villes, État, Région) et privés via des opérateurs et des montages juridico-financiers associant mouvement sportif et entreprises partenaires. L’articulation des échelles administratives, territoriales et politiques, diverses selon les projets, est décryptée par les étudiants, futurs cadres du secteur.

Les thématiques « espaces et territoires urbains » et « politiques publiques du sport » sont ainsi appréhendées sous l’angle pluridisciplinaire des sciences sociales, sciences de gestion et droit pour que la formation apporte une pleine capacité à savoir se situer dans les secteurs du sport et à évoluer au-delà d’une dénomination « emploi sportif » trop restrictive.

La formation vise à :

  • proposer des projets alternatifs et innovants en matière de développement des territoires sur fond d’exigences sociales et environnementales ;
  • gérer des dossiers en matière de politique publique du sport ;
  • commercialiser des usages d’équipements sportifs.

Grâce à son double rattachement (IAE et STAPS), le master inscrit la formation au cœur des sciences de gestion, tout en s’appuyant sur des approches sociologique, politique et historique du sport permettant de saisir les logiques des différents acteurs impliqués dans la conception et la mise en œuvre des grands projets sportifs métropolitains.

↑ Haut


Compétences

Compétences

Métiers visés

Les débouchés professionnels se trouvent en entreprises privées, service des sports des collectivités territoriales, fédérations sportives ou leurs organes déconcentrés.

Ils débouchent sur les métiers suivants : Responsables de gestion dans les secteurs public, associatif et commercial du sport. Chef d’études ou de projets pour la programmation des grandes manifestations sportives. Responsables en développement social et économique du sport.

 

Compétences attendues

À l’issue de la formation, le diplômé dispose des outils d’analyse des conditions de développement d’un projet territorial mobilisant les intentions du sport pris dans les différents enjeux stratégiques entre les catégories d’acteurs.

Regards théoriques et approches méthodiques relevant de connaissances pluridisciplinaires en sciences sociales (abordant tant les jeux d’acteurs institutionnels que les « identités » territoriales), en sciences de gestion (outils diversifiés de diagnostic et de conduite du changement), que de droit (du sport, du travail). Savoir se documenter sur les transformations sociales et culturelles des espaces et territoires

↑ Haut


Pédagogie

Pédagogie

Organisation de la formation en alternance :

  • Master 1 : 440 heures d’enseignement
  • Master 2 : 400 heures d’enseignement

Des étudiants en formation continue peuvent également suivre le Master dans le cadre d’une reprise des études.


Approche pédagogique

Le programme des enseignements a été défini et est assuré par des universitaires et des professionnels. Il répond à la fois aux exigences académiques d'une formation universitaire de ce niveau et aux attentes des secteurs professionnels (organismes publics et privés du sport, entreprises). Notre objectif est de former des professionnels aptes à intégrer différents secteurs du management même s’il s’agit surtout de déployer des projets et des missions dans le champ des acteurs économiques, territoriaux et politiques du sport.

Le Master 1 est pour moitié fondé sur un tronc commun avec les autres mentions de l'IAE (les contenus sont communs mais non mutualisés), reprenant ce que nous identifions comme compétences fondamentales à détenir dans le domaine du management, toutes indispensables à une bonne intégration dans la vie active ou à la poursuite d’études : comportements humains dans les organisations, anglais, management stratégique, management des systèmes d'information, pilotage de la performance et contrôle de gestion, réalisation d'un diagnostic organisationnel, management de projet et entrepreneuriat, management de la RSE.

Au-delà des contenus en management, la formation fait une large place aux sciences humaines et sociales, ainsi qu’au droit. Outre la dimension de marqueur symbolique, le sport est traversé par des logiques d’aménagement laissant une lourde empreinte matérielle dans l’environnement. C’est donc une dimension politique impulsée par des logiques de programmation qu’il s’agit de questionner. Force est de constater que les acteurs intervenant en amont puis dans la mise en œuvre de ces politiques s’inscrivent selon des logiques différentes dont la conciliation supposera une nécessaire objectivation des logiques d’intérêts.

Ainsi, l’organisation d’un événement sportif (de portée internationale par exemple JO Paris 2024, Championnats du Monde ou d’Europe) suppose une coordination des acteurs privés et publics par un opérateur (type GIP).

Les grands événements ou les grands équipements sont les éléments les plus visibles, mais l’articulation des acteurs publics et des opérateurs privés est aussi mobilisée à l’occasion d’événements moins visibles, mais censés profiter à l’image et à la vitalité des territoires où ils se déroulent (comme par exemple Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, course de chiens de traîneaux mobilisée pour la communication des collectivités territoriales). De nombreux exemples montrent bien que les différents acteurs s’inscrivent dans des échelles administratives, territoriales et politiques différentes selon les projets. À ce titre, l’industrie du sport exploite la dimension du « rayonnement métropolitain » (Haïti, Tel Aviv, Paris, New-York, 4000 Marathons dans le monde !)

Il reste que leurs logiques et intérêts réciproques doivent être comprises par les futurs managers du secteur afin qu’ils puissent agir efficacement au sein des organismes être porteurs d’innovation en termes de projets territoriaux.

Les deux années de master visent à doter les étudiants d’outils qui rendent leur pratique professionnelle de futurs managers à la fois pertinente dans les techniques du management et réflexive sur la place du sport dans les transformations contemporaines. Pour ce faire, le projet pédagogique privilégie l’approche pluridisciplinaire visant à expliciter une vision systémique des enjeux relatifs au sport, tout en l’ancrant dans les sciences de gestion.

Les effectifs sont de 25 étudiants par promotion, ce qui permet une pédagogie active et un bon niveau d’encadrement des travaux personnels.

 

↑ Haut


Admission

Admission

En Master 1

Conditions d’admission : 180 crédits ECTS ou VAP/VAE. (Bac+3 - licence).

Modalités d’admission : Admissibilité sur dossier et score IAE-Message (SIM). Admission sur entretien.

En Master 2

Conditions d’admission : 240 crédits ECTS ou VAP/VAE.

Modalités d’admission : Admissibilité sur dossier et score TOEIC. Admission sur entretien.

Si vous êtes étranger et résidez à l’étranger, cliquez ici.

↑ Haut


International

International

n/a

↑ Haut


Chiffres clés

L'IAE évalue chaque année ses programmes de formation. Pour connaître nos taux de sélectivité, de réussite, d'insertion, de satisfaction, etc., merci de bien vouloir compléter le formulaire suivant : Formulaire Statistique.

 

↑ Haut


Cours

Master (M1) Management du sport / Pyramide

S1 / U.E. 1 : Fondamentaux du management
Cours Heures ECTS
Droit du travail et droit social 21.00 2.00
Gestion des Ressources Humaines 21.00 2.00
Management de la Responsabilité sociale des entreprises 21.00 2.00
Marketing et communication des marques 14.00 3.00
Négociation commerciale 21.00 3.00
Simulation de gestion 21.00 3.00
S1 / U.E. 2 : Sport et dynamiques métropolitaines
Cours Heures ECTS
Anglais 24.00 3.00
Connaissance des publics du sport 21.00 3.00
Introduction aux mondes urbains 28.00 3.00
Sport et économie politique 14.00 3.00
Sport et préoccupations environnementales 14.00 3.00
S2 / U.E. 3 : Fondamentaux de la gestion
Cours Heures ECTS
Comportements humains dans les organisations 21.00 3.00
Comptabilité 14.00 2.00
Management de projets sportifs, projets collectifs et entrepreneuriat 21.00 2.00
Management stratégique 21.00 2.00
Pilotage de la performance et contrôle de gestion 24.50 2.00
Réseaux sociaux 14.00 2.00
Systèmes d’information 14.00 2.00
S2 / U.E. 4 : Sport et logiques d’acteurs
Cours Heures ECTS
Anglais (TOEIC) 24.00 2.00
Compréhension sociologiques des pratiques des acteurs 21.00 2.00
Droit du sport 21.00 2.00
Economie du sport 14.00 2.00
Sociologique des élites dirigeantes du sport 14.00 1.00
S2 / U.E. 5 : Pratiques professionnelles
Cours Heures ECTS
Rapport professionnel 0.00 6.00

Total heures : 443,50

Master (M2) Management du sport / Pyramide

S1 / U.E. 1 : Institutions professionnelles du sport et logiques d’acteurs
Cours Heures ECTS
Cycle de conférences académiques et/ou professionnelles 7.00 1.00
Management des ressources humaines dans les organisations sportives 14.00 3.00
Modèles européen versus américain 14.00 2.00
Paysage national et européen du sport 14.00 3.00
S1 / U.E. 2 : Fondamentaux de gestion
Cours Heures ECTS
Ateliers mémoires 21.00 2.00
Cycle de conférences académiques et/ou professionnelles 7.00 1.00
Ethique dans le sport 20.00 2.00
Fiscalité 14.00 3.00
S1 / U.E. 3 : Sport et politiques publiques
Cours Heures ECTS
Anglais 28.00 2.00
Cycle de conférences académiques et/ou professionnelles 7.00 1.00
Le sport comme secteur d'intervention publique 21.00 3.00
Le sport dans l'Économie Sociale et Solidaire 21.00 3.00
Le sport de haut niveau 21.00 3.00
S2 / U.E. 4 : Sport et territorialités
Cours Heures ECTS
Cours et conférences : approches internationales 7.00 1.00
Dynamiques socio-spatiales du sport 21.00 2.00
Grands équipements et programmation 17.50 2.00
Partenariats Publics-Privés 17.50 2.00
Sport et métropoles 24.50 2.00
S2 / U.E. 5 : Fondamentaux du management
Cours Heures ECTS
Droit des associations 17.50 2.00
Management d’association sportive 14.00 1.00
Marketing digital 17.50 1.00
Marketing du point de vente 21.00 2.00
Marketing du sport 21.00 1.00
Marketing: communauté de marques 21.00 2.00
S2 / U.E. 6 : Pratiques professionnelles et mémoire
Cours Heures ECTS
Mémoire document 0.00 6.00
Mémoire, soutenance orale 0.00 6.00

Total heures : 408,50


Imprimer

Dernière mise à jour 18/03/2022 9h58