Aller au contenu principal
x

Modèles d'analyse spatiale

Enseignant : Gisèle Lila Miyagou

Objectif du cours

Objectif

L’objectif est d’acquérir la pratique des modèles géographiques destinés à analyser et à optimiser les implantations de services. Ces techniques sont également utilisées pour la délimitation des zones de chalandise.

Plan du cours

Plan du cours

Les séances se focaliseront en particulier sur deux grands types de modèles utilisés dans le domaine du géomarketing :
- les modèles d’interaction spatiale (modèles de position de Reilly et Huff, modèle gravitaire), qui permettent d’évaluer et de prévoir l’aire d’attraction d’un lieu ainsi que les flux échangés entre différents lieux.
- les modèles de localisation-affectation, qui traitent de la localisation optimale d’équipements ou de points de vente sur un territoire donné, en fonction d’un certain nombre de contraintes liées à l’offre et à la demande : le modèle p-médian, le modèle p-centré, les modèles UFLP (Uncapacited Facility Location Problems) - Le modèle de couverture maximale, le modèle quadratique
On abordera également des méthodes d’agrégation et de prétraitement des données : traditionnelles (k-means, taxy,…), filtrage et fonctions morphologiques,…)
Des exercices de mise en œuvre sur support informatique permettront de confronter les étudiants à la résolution de problèmes d’analyse spatiale à partir de bases de données conséquentes. Différentes applications originales seront présentées :
- application du traitement du signal et du modèle p-médian à l’optimisation d’un réseau de magasins biologiques
- détecter des opportunités d’implantations par le traitement du signal : Exemple des boulangeries dans l’Ouest de la France
- mettre en œuvre une stratégie d’implantation grâce à un double modèle p - médian : un réseau de magasins de vêtements féminins
- application du modèle p-médian à la micro-localisation de services et à l’aménagement de points de vente : le Hall d’échange RER/Métro de Châtelet

Evaluation des étudiants

Évaluation des étudiants

Examen écrit pour une durée 1h30

Bibliographie

Bibliographie

BAVOUX J.P., 2010. Initiation à l’analyse spatiale, Armand Colin, 127 p.
BAVOUX J.-J., 2016 (3e éd). La géographie : Objets, Méthodes, Débats. A. Colin, coll. U, 368 p.
BAVOUX J.-J., CHAPELON L., 2014. Dictionnaire d'analyse spatiale, A. Colin, 608 p.
CICERI M.F, MARCHAND B., RIMBERT S., 2012. Introduction à l'analyse de l'espace, Armand Colin, collection « U », 216 p.
CLIQUET G. (dir.), 2002. Le géomarketing, méthodes et stratégies du marketing spatial, Paris : Lavoisier, 357 p.
HUFF D. L., 1964. Defining and Estimatinga Trading Area, Journal of Marketing,Vol 28, p. 38
BEGUIN M., PUMAIN D., 2014. La représentation des données géographiques, Paris : A. Colin, 3e éd., coll. Cursus, 192 p.
PUMAIN D., SAINT-JULIEN Th., 1997. L’analyse spatiale. Localisations dans l’espace, Paris, Armand Colin, coll. « Cursus » 168 p.
PUMAIN D., SAINT-JULIEN Th., 2001. Les interactions spatiales, Paris, Armand Colin, coll. « Cursus » 192 p.
SANDERS L. (dir.), 2001. Modèles en analyse spatiale, Paris : Lavoisier, 333p.


Volume horaire : 14.00 h
Période : non semestrialisé
Unité d'enseignement : U.E. 2 : Méthodologie : théorie et outils
Langue : français
ECTS : 0.00